Trouver le temps de prendre le temps

0
848

Trouver le temps de prendre le temps

Cette semaine je pensais à tout ce qu’un indépendant doit faire pour que son activité tourne correctement :

  • exécuter ses prestations
  • s’occuper de son administratif
  • se former et s’informer pour rester au niveau
  • mettre en place et faire son marketing
  • vendre ses services
  • gérer tous les à-côtés avec les clients et les fournisseurs
  • s’occuper de soi et de son développement personnel

Il faut avouer que cela fait des journées bien remplies, autant physiquement que moralement. Les heures ne sont pas comptées, nous nous donnons à fond, un peu trop des fois non ?

Je ne sais pas si c’est pareil pour vous, mais j’ai l’impression que nous nous oublions assez souvent dans toute cette activité.

Certains arrivent à prendre le temps de s’occuper d’eux, d’autres pas… Je ne vais pas vous parler des conséquences d’être toujours à fond sans prendre un peu soin de soi. Je suis persuadé que vous les connaissez parfaitement…

Le comble c’est que certain d’entre vous, les coachs ou autres professionnels dans la relation d’aide, accompagnent des personnes qui ont cette problématique… toujours les cordonniers qui sont les plus mal chaussés…

J’ai été dans cette situation, et cela m’arrive encore d’y retomber. Deux choses m’en ont sortis :

  • la méditation en pleine conscience
  • un formateur PNL qui a su me donner un exercice très simple et qui était exactement ce qu’il me fallait pour penser un peu à moi.

Je sais que ces 2 choses sont efficaces car dès que je ne fais ni l’un ni l’autre je retombe dans mon travers.

La méditation en pleine conscience prend un peu plus de temps, moi je fais 10 minutes, mais vous pouvez faire moins, ou plus…

L’exercice est très court et infiniment simple :

Choisissez une heure dans la journée et mettez une alarme quotidienne dans votre téléphone. Quand l’alarme sonne éteignez là et durant 1 minute regardez, analysez, ressentez, écoutez (choisissez ce qui vous parle le plus) ce qui se passe en vous, autant physiquement, qu’émotionnellement et intellectuellement.

Vous voyez rien de bien compliqué.

Mon collègue et ami Boris Amiot, m’a expliqué une autre façon de faire qui vient de la communication non violente : après chacun de vos actions importante recentrez-vous durant 1 minute.

Et si, là maintenant, vous programmiez votre téléphone portable pour vous donner du temps pour penser à vous ?

À bientôt,
Eri Schön

(ce post a été initialement publié le 23 mai 2016)

Laisser un commentaire