La solitude de l’indépendante

2
1029

La solitude de l’indépendante

La semaine dernière je faisais une présentation devant de futurs coachs. En répondant à une question j’ai annoncé que la solitude allait de pair avec le métier d’indépendant…

A voir les réactions et les commentaires qui ont suivis j’avais apparemment assombri l’avenir de mes interlocuteurs qui semblaient découvrir qu’être indépendant c’est être UN.

C’est un fait, quand vous devenez indépendante vous allez vous retrouver seule.

A mon sens la question n’est pas de savoir si vous allez être seule ou pas, la réalité c’est que vous allez l’être : seule face à vos clients, seule face à vos fournisseurs, seule face à l’administration, seule face à vous-même.

Mais je peux me tromper… ou pas…

Je pense que la question à vous poser est de savoir si cela est un obstacle pour vous.

Si c’est le cas, demandez-vous ce que vous pouvez faire pour le passer, comme par exemple vous faire accompagner, participer à un réseau d’entre-aide, entrer dans un mastermind ou un groupe de co-développement (je vais d’ailleurs bientôt en monter un si cela vous intéresse).

Et si la solitude n’est pas un obstacle pour vous, tant mieux, profitez-en et faites-vous plaisir !

Et vous, chère lectrice, vous en pensez quoi ?

Amitiés,
Eri Schön

(ce post a été initialement publié le 13 avril 2016)

2 COMMENTAIRES

  1. Bonjour Eri

    C’est une très bonne question : est-ce un obstacle ou pas ?
    Si ça l’est, mieux vaut penser à travailler avec des associés, ou bien se faire suivre par un coach !

    Au plaisir
    Evan

Laisser un commentaire