Home Editorial Au royaume des aveugles les borgnes sont rois

Au royaume des aveugles les borgnes sont rois

0
Au royaume des aveugles les borgnes sont rois

Au royaume des aveugles les borgnes sont rois

La semaine dernière j’avais un entretien avec une photographe qui est devenue freelance en janvier dernier.

Elle a quitté son emploi de salarié pour diverses raisons, entre autre par manque de liberté sur les sujets traités. Au fil de notre entretien, je m’aperçois qu’elle projette de proposer les mêmes prestations que dans son ancien emploi, alors que ce qui l’ennui c’est de ne pas pouvoir traiter les sujets qui la passionne… Mais alors « pourquoi ne profitez-vous pas de votre nouveau statut pour faire ce que vous voulez vraiment ?« 

Pourquoi je vous raconte cette histoire ? Pour plusieurs raisons :

Parce que cela m’a montré qu’en voulant échapper à quelque chose nous échappons juste à ce quelque chose… ou pas…

Parce que cela a renforcé ma conviction que quelque soit notre motivation à agir, nous devons prendre du recul pour voir ce que cela nous a ouvert comme nouvelles possibilités.

Parce que cela a confirmé le fait que celles qui ont quittées leur emploi salariées pour éviter ou fuir quelque chose, doivent se créer un plan si elle veulent que leur activité perdure dans le temps.

Que vue de ma fenêtre, il est horrible d’être en position de vivre comme nous le voulons, d’en avoir l’envie, et de ne pas voir que nous le pouvons.

Et pour vous, l’indépendance vous a ouvert quels horizons ?

Amitiés,
Eri Schön

(ce post a été initialement publié le 20 avril 2016)

Laisser un commentaire