Créer son projet avant de se lancer comme indépendant

2
813

Se lancer comme indépendant demande d’avoir un projet professionnel. Commencer sans, c’est partir avec un sérieux handicap. Je vous propose d’en créer un pour VOUS.

Créer son projet avant de se lancer comme indépendant

Mais c’est mal de ne pas faire de projet ?

Partir la fleur au fusil a ses avantages et ses inconvénients :

L’insouciance peut être bénéfique pour certaines personnes qui préfèrent rester dans l’ignorance, car cela peut par exemple leur éviter de penser au pire.

J’ai fait parti de ces personnes, dès que je pensais au futur je n’y voyais que les mauvais côtés et ce qui pouvait arriver de pire, et franchement, quand vous êtes dans cette situation, l’insouciance a du bon.

L’inconvénient c’est que vous avancez à tâtons, donc forcement plus lentement. la lenteur est un gros inconvénient quand vous vous lancez dans une activité professionnelle qui est censé subvenir à vos besoins.

Cet inconvénient disparait si vous avez les moyens financiers de voir venir et que vous pouvez attendre que votre activité se créé d’elle-même.

Donc en soi ne pas faire de projet n’est pas mal, c’est juste vous donner un handicap, enfin plutôt donner un handicap à votre future activité. Se lancer comme indépendant les yeux bandés c’est téméraire, mais si c’est votre façon de procéder habituelle ne changez rien.

Je peux vous parler de handicap car c’est comme ça que j’ai moi même commencé. Franchement, si c’était à refaire je me lancerais avec un vrai projet, cela m’aurait fait économiser de 6 mois à 1 an de tâtonnements.

La question n’est pas de tâtonner, c’est un passage obligé de tout projet quel qu’il soit. La question est de savoir quand vous pouvez tâtonner et quand vous devez être sûr de votre chemin.

Se lancer comme indépendant c’est quand ?

Se lancer c’est démarrer la mise en oeuvre de votre projet, c’est passer à l’action, avant c’est la création de ce projet.

Le soucis c’est que nous avons tendance à confondre le avant et le lancement, ou mélanger les deux.

Un exemple que beaucoup d’entres-vous doivent connaitre : nous suivons une formation « professionnalisante » et ensuite nous nous lançons en nous mettant auto-entrepreneur, président de SAS ou dirigeant de SARL.

D’après vous est-ce que le lancement est bien placé dans cet exemple ?

Et bien non, le lancement du projet c’était au démarrage de la formation. Pourquoi ? Et bien parce que votre formation est une étape dans la réussite de votre projet pro. Sans savoir où vous allez vous avez des chances de ne pas faire la formation qui vous aurait été la plus utile.

La création de votre projet c’est avant de commencer quoi que ce soit.

Se lancer comme indépendant
Se lancer comme indépendant

C’est quoi un vrai projet ?

Avant de vous en donner un vrai je vais commencer par vous en donner un faux : quand je me suis lancé il y a 1 an et demi j’avais un projet, celui de devenir coach professionnel et d’en vivre, et bien ça c’est un faux projet…

Un vrai aurait plutôt été : j’ai le projet d’aider les travailleurs indépendants à réussir pleinement leur vie en leur apportant des informations sur l’entrepreneuriat, le marketing ainsi que les moyens de se servir d’internet pour vendre leur service.

Vous voyez la différence ?

Toute activité professionnelle doit posséder 5 éléments : la création de valeur, le marketing, la vente, la livraison de la valeur et les finances. Si vous n’avez pas une idée, même vague, de chacun de ces éléments, vous n’êtes pas en train de créer une activité professionnelle, c’est aussi simple que ça.

Donc un vrai projet avant de se lancer, c’est au minimum définir chacun de ces 5 éléments pour être sûr que vous partez bien vers de l’entrepreneuriat indépendant.

A mon sens ce projet professionnel doit s’assoir sur un projet de vie, je ne vais pas traiter cette partie dans la série d’articles qui vient, mais je le ferais dans les cours en ligne qui suivront.

Est-ce que c’est gravé dans le marbre ?

Le projet que vous allez créer est un tracé sur une carte, et un tracé parfait n’existe pas, il y aura de bonnes ou de mauvaises rencontrent, des accidents, des chemins impraticables ou même disparus, bref tout un tas d’imprévus.

Donc non ce n’est pas gravé dans le marbre, pour autant vous aurez un chemin, un objectif, un projet. Vous éviterez ainsi de nombreux mois d’hésitations (et même d’errance pour certains).

 

Pour conclure

Cet article est le premier d’une série qui va vous expliquer chacun des 5 éléments pour que vous puissiez créer votre projet et ainsi vous lancer comme indépendant. Se lancer comme indépendant avec dès le début de nombreux mois de gagner, je pense que cela devrait en satisfaire plus d’un.

Les articles prévus :

(les titres ne sont pas définitifs)

Si vous êtes déjà indépendant lire ces articles ne pourra vous faire que du bien, en tous les cas ça ne vous fera pas de mal, et vous n’êtes pas à l’abris d’une bonne surprise.

Si vous êtes déjà indépendant et que vous n’avez toujours pas de projet clairement défini ces articles apporteront une réponse à pas mal de questions que vous vous posez.

À bientôt,
Eri Schön

(ce post a été initialement publié le 29 juin 2016)